L’attractivité, le cœur des nouvelles ambitions de Rising Sud

Dirigée depuis mai par Audrey Brun Rabuel, l’agence de développement économique de la Région Sud tente de faire évoluer son métier, ajoutant à ses missions de développement économique celle d’accroître l’attractivité du territoire, tant pour les investisseurs que pour les talents. Une ambition qui a motivé une réorganisation de la structure. Et l’élaboration d’une nouvelle feuille de route.
(Crédits : DR)

Rising Sud n'est plus seulement l'agence de développement économique de la Région Sud. Elle est désormais son « agence d'attractivité et de développement économique ». Un petit changement de définition. Mais un « signal fort », promet son président Bernard Kleynhoff. « Nous avons réorienté, ré-imaginé le cœur de métier de notre agence. Nous avons de nouvelles ambitions ». Et le développement de l'attractivité du territoire est de celles-ci. « Nous voulons faire venir dans les filières choisies, sur les territoires choisis, les meilleurs acteurs économiques et les meilleurs talents ».

Cet élargissement du spectre des missions de l'agence fait suite à l'arrivée en mai dernier de la nouvelle directrice générale de l'agence Audrey Brun Rabuel ; bien décidée à opérer une « montée en puissance grâce à une organisation renforcée et une nouvelle feuille de route ».

Pour ce qui est de l'organisation, Rising Sud entend s'appuyer sur une équipe renforcée autour de trois directions générales adjointes : l'une dédiée à l'attractivité et l'export, avec une équipe disposant d'expertises par pays ; la seconde à la communication, au marketing et au travail d'influence au service de l'attractivité ; et la troisième à la croissance des entreprises et du territoire, s'appuyant sur des spécialistes par domaine d'activité.

« Nous disposons de 46 experts entre lesquels nous devons faire coïncider les talents et les compétences pour créer les synergies qui manquent », assure la directrice générale.

Quant à la feuille de route, elle la résume ainsi : « plus de prospection, plus de talents, plus d'entreprises accompagnées et mieux accompagnées ».

Vers une prospection plus active, en France et à l'étranger

L'agence veut ainsi mobiliser plus d'entreprises, plus d'investisseurs. Et compte pour cela tirer profit des atouts du territoire. « Au-delà de la lavande et du soleil, notre Région est bien positionnée sur l'échiquier international », analyse Audrey Brun Rabuel. Et de citer : « troisième Région française la plus attractive pour les Français, notamment grâce à sa qualité de vie et ses capacités en recherche et développement. Nice Côte d'Azur : troisième métropole française la plus attractive. Aix-Marseille Université : 6eme université française ». Ou encore : « Sophia Antipolis : premier technopôle européen ».

Lire aussi« De nombreux projets d'implantations, notamment industriels, vont se concrétiser dans le Sud » (Bernard Kleynhoff, Rising Sud)

Des atouts que l'agence entend promouvoir en travaillant avec des partenaires tels que « le Comité régional de tourisme, les pôles de compétitivité, les conseillers du commerce extérieur ainsi que l'ensemble des agences d'attractivité ». Mais aussi au travers d'actions d'influence à l'international. Par exemple en valorisant la Région dans la presse professionnelle d'autres pays.

Elle veut mettre en œuvre une prospection plus active, notamment sur des territoires où l'agence agit encore peu. « Nous allons travailler avec le Brésil, qui n'est pas une destination facile et où il vaut mieux avoir des partenaires et des alliés sur place ». L'agence réfléchit aussi à la manière de mieux cibler certains pays voisins comme l'Allemagne ou l'Italie. Et les efforts de prospection valent aussi en France : « Jusqu'à maintenant, Rising Sud ne faisait pas de prospection en France. Ce ne sera plus le cas en 2023. Nous allons par exemple nous servir de notre Maison de la Région à Paris pour rencontrer des entreprises et les inviter chez nous ».

Une prospection renforcée qui doit l'aider à accompagner plus d'entreprises - elle en a accompagnées environ 400 au premier semestre de 2022. Que ce soit dans le cadre de ses programmes d'accompagnement, dans des salons, ou dans des missions à l'étranger. « En 2023, nous devrons toucher plus d'entreprises et ne pas toujours avoir les mêmes dans nos dispositifs. Nous devons chercher des entreprises qui n'ont pas forcément le réflexe de solliciter notre agence ». Un travail qui passe là aussi un plus fort maillage du territoire, et des relations renforcées avec des structures comme le Medef, la Chambre régionale de l'Économie sociale et solidaire ou l'Apex, toute trois fraîchement intégrées au Conseil d'administration de l'agence qui compte désormais 84 membres.

Faciliter l'implantation et le développement d'entreprises

Autres enjeux : capter davantage de projets européens. Et lever un frein majeur à l'implantation et au développement d'entreprises sur le territoire : le manque de foncier. « Nous allons travailler avec différentes intercommunalités pour répondre aux besoins des entreprises dans les meilleures conditions », explique Bernard Kleynhoff « Il y a eu un appel à manifestation d'intérêt pour labelliser des sites « clés en main ». Dix ont été labellisés en région. C'est très loin d'être suffisant pour répondre à certains projets industriels très consommateurs d'espace. Avec une difficulté qui s'ajoute : celle de zéro artificialisation des sols. Il nous faut donc réinventer les sites existants. Et répondre dans des délais qui correspondant au calendrier des entreprises ».

Faciliter la vie des entreprises en Région sud, voilà l'idée. Ce qui se manifeste également au travers de la refonte en cours du site internet de l'agence. Un site qui doit passer d'un format très institutionnel à un outil au service des entreprises. Apportant notamment des solutions pour rendre plus accessible l'information. Y compris concernant le foncier disponible.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.