Spécialiste de l’accompagnement de l’hyper-croissance, Rise Partners ajoute l’international à son plan stratégique

Basé à Sophia-Antipolis, ce cabinet finance et accompagne les entreprises à haut potentiel, celles originaires du Sud comme celles d’autres régions. Et parce que la capacité à s’exporter fait partie des conditions qui font la croissance de ces startups prometteuses, savoir les mener en Europe comme aux Etats-Unis ou en Asie constitue une suite logique, explique son dirigeant Jonathan Laroussinie.
(Crédits : DR)

L'hyper-croissance est plus que jamais un sujet de compétitivité tricolore. Alors que les divers plans de relance ont vocation à encourager les initiatives de conquête, que la French Tech initie des programmes pour créer des licornes et que le contexte général pousse pas moins à ce que tout développement se pense de manière globale, l'internationalisation, constitue un relais majeur pour qui veut créer de la croissance.

L'international qui est la phase qu'il ne faut pas louper, phase qui s'anticipe. Et si on le fait en équipe plutôt que seul, c'est encore mieux.

De l'intérêt d'un export grand angle

C'est un peu ce qui sous-tend la stratégie de Rise Partners. Installé à Sophia-Antipolis, le cabinet finance et accompagne les entreprises en hyper-croissance, via des programmes spécifiques - appelés Start et Scale - en mettant à disposition des experts (une quarantaine de mentors) et en s'appuyant sur des fonds d'investissement, des investisseurs privés et des family office pour les tours de table nécessaires.

Rise Partenrs qui revendique un objectif au-delà de la façon de faire, celle « de contribuer à l'attractivité du territoire régional. Notre écosystème apporte de la valeur ajoutée », avec en filigrane l'effet domino où l'hyper-croissance génère des embauches, lesquelles participent à la création de croissance.

Ces entreprises qui grossissent vite - elle se définissent par un + 40% d'augmentation de chiffre d'affaires en un an - sont « naturellement » tournées vers l'export. C'est même, pour Rise Partners, une condition sine qua non pour les intégrer dans son portefeuille. Mais cela signifie aussi que Rise Partners lui-même doit apporter une brique internationale à son business-modèle.

C'est ce qui est en train de se réaliser avec une série de partenariats pour certains signés ou en cours de signature, qui vont permettre à l'entité sophipolitaine d'être présente en Europe et aux Etats-Unis, dans les pays nordiques, en Finlande avec Helsinki Partners - « plus important incubateur du pays », indique Jonathan Laroussinie - en Allemagne, en Italie, en Espagne, aux Etats-Unis et en Asie. « Il est indispensable pour les entreprises en hyper-croissance d'aller tester l'adéquation de l'offre avec le marché », rappelle Jonathan Laroussinie.

Intégrer la notion d'impact

Outre l'international, c'est aussi la notion d'impact qui est regardé par Rise Partners. « Les objectifs de développement durable doivent être inscrits dans toutes les stratégies. L'entreprise doit redistribuer le fruit de sa croissance à la société et l'environnement, ceux que lesquels elle s'appuie pour la générer », estime Jonathan Laroussinie.

Si elle accompagne majoritairement les pépites du Sud, 15% du deal-flow de Rise Partners provient de Paris ou d'autres régions. Un signe que la vision d'un écosystème de l'hyper-croissance qui soit vecteur d'attractivité est juste. C'est pour renforcer ses forces en financement, qu'elle vient de conclure, à nouveau, un partenariat avec Région Sud Investissement, le bras armé de la Région Sud en matière de financement de l'innovation. « Nous disposons d'un réseau de 80 investisseurs privés qui investissent en early-stage aujourd'hui, nous travaillons en co-investissement avec plusieurs fonds qui viennent sur du refinancement ».

Rendre l'écosystème - et les startups - visibles

Nourrir l'attractivité c'est aussi jouer sur le levier visibilité. C'est le fondement des Trophées de l'hypercroissance que Rise Partners organise et qui récompense pour cette première édition quatre entreprises du Sud. Des Trophées qui ne doivent pas être perçus uniquement sous le prisme événementiel, mais davantage pour consolider la structuration de l'écosystème de l'hyper-croissance.

Hyper-croissance signifie-t-il licorne ? « Une licorne pose la valeur. Cela signifie que ce qui a été créé vaut un milliard de dollars. Cela signifie que l'asset technique est très important. Ce n'est pas une question de communication. Mais créer une entreprise qui vaut un milliard d'euros, ça ne se fait pas en un an, ni même en deux ou en cinq ».

Rise Partners, qui s'appuie sur une équipe de 10 personnes, a mené 10 millions d'euros de financement en 2021 et possède un portefeuille d'une quarantaine de startups, lequel devrait doubler en 2022.

A suivre en direct dès 9h15 - Aix-Marseille Zéro Carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.