Xaviel Niel prêt à acheter les parts de Tapie dans La Provence malgré l'offre de CMA CGM

C’est le nouveau feuilleton qui anime la presse quotidienne régionale et Marseille en particulier : qui sera le prochain propriétaire de La Provence ? Déjà détenteur de 11% des parts, Xavier Niel est perçu comme le candidat naturel et le mieux placé. L’annonce officialisée hier de la candidature de Rodolphe Saadé, PDG de la compagnie maritime installée à Marseille, CMA CGM, ajoute de l’intérêt à l’intérêt. Mais pour autant, la bataille qui semble tant attendue, aura-t-elle lieu ?

3 mn

(Crédits : CHARLES PLATIAU)

Cela pourrait être le prochain feuilleton qui agite la Cité phocéenne, mettant en scène d'un côté un industriel des télécoms et des medias, Xavier Niel patron du groupe Iliad, maison-mère de Free, et un capitaine d'industrie maritime, en l'occurence Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, pour rafler un quotidien emblématique de la presse quotidienne régionale (La Provence) en rachetant les 89% que détenait le non moins emblématique Bernard Tapie par le biais de GBT (Groupe Bernard Tapie). Un scénario idéal pour sensations fortes. Du moins sur le papier car il n'est pas certain qu'il en soit réellement ainsi.

Propriétaire de 11% de La Provence, acquis en 2019 lors du rachat des parts du Belge Nethys dans Nice-Matin, Xavier Niel fait office de candidat naturel et logique pour la reprise totale du capital du quotidien basé à Marseille. Naturel et logique, car, selon certaines sources proches du dossier Bernard Tapie lui-même n'envisageait pas d'autre scénario que celui-ci, et ses enfants - dont Stéphane Tapie, en charge des activités numériques du quotidien - seraient sur cette lignée.

Une expertise pour confirmer la valeur du titre

Naturel et logique encore car dans la négociation qui avait eu lieu avec GBT (Groupe Bernard Tapie, actionnaire de La Provence), NJJ, la holding personnelle de Xavier Niel avait obtenu un droit de préemption ainsi qu'un droit d'agrément. Le droit de préemption permet au patron de Free de conserver les 11%, mais aussi d'acheter les 89% restants. Le droit d'agrément offre, d'autre part, la possibilité de refuser tout autre actionnaire entrant, sans avoir, pour cela, besoin de motiver sa décision.

Dans ce cadre-là, Xavier Neil peut acquérir les 89 % à titre d'expert. D'ailleurs, selon Le Monde, une première expertise évalue la valeur de la société à une somme située entre 45 et 60 millions d'euros. Une nouvelle et seconde expertise, déjà prévue, devra confirmer et affiner le montant. Un appel d'offres devrait, par ailleurs, être lancé à la fin du mois afin de recueillir toutes les candidatures au rachat des parts de Bernard Tapie.

Lire aussi 2 mnLe PDG de CMA CGM, Rodolphe Saadé, confirme son intérêt pour La Provence

Niel favori des salariés

Le bras de fer entre Rodoldphe Saadé et Xavier Niel pourrait touner court. Le patron d'Iliad pourrait plier le match facilement. Selon nos informations, il compte bien faire valoir ses droits et utiliser les moyens que le droit lui accorde. Depuis deux ans, le patron de Free est très investi dans la gestion du quotidien. Les bons résultats du Monde, dont il est l'un des grands actionnaires plaident également en sa faveur, dans un secteur, celui de la presse, dont on sait qu'il est gourmand en moyens sonnants et trébuchants. Les salariés de La Provence, et principalement la rédaction, semblent favorables à l'option Niel. Qui devrait donc, sans trop de difficultés, confirmer son statut de favori et prendre le contrôle à 100% du quotidien.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 23/10/2021 à 9:34
Signaler
Visiblement on encadre les médias avant les élections...a quand la diversification des propriétaires?

à écrit le 23/10/2021 à 9:34
Signaler
Visiblement on encadre les médias avant les élections...a quand la diversification des propriétaires?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.