Ces dossiers qui attendent Alexis Rouque, le nouveau directeur régional de la Banque des Territoires dans le Sud

Il sera d’ici quelques semaines le nouveau patron de la Banque des Territoires en Provence Alpes Côte d’Azur. Venu de la Fédération des promoteurs immobiliers, ancien directeur de cabinet de Benoît Apparu au ministère du Logement, le successeur de Richard Curnier arrive dans une région où des projets structurants sont en ordre de marche, comme celui de modernisation du port de Marina Baie des Anges à Villeneuve-Loubet dans les Alpes-Maritimes ou du J1 à Marseille. Mais pas seulement.

2 mn

(Crédits : DR)

Dès le 1er novembre, Alexis Rouque sera officiellement le directeur régional de la Banque des Territoires pour la région Provence Alpes Côte d'Azur. Un territoire vaste, riche de six départements très différents dans les spécificités et les projets, que le successeur de Richard Curnier va découvrir davantage encore.

De port en port...

Et nul doute que sa dimension « logement », si on peut dire, ne sera pas de trop pour continuer de piloter les différents projets que la Banque des Territoires accompagne en ingénierie comme en financement. On pense notamment à Action Cœur de Ville - qui concerne pas moins de 13 villes dans le Sud dont Grasse dans les Alpes-Maritimes, Arles dans les Bouches-du-Rhône, Avignon et Cavaillon dans le Vaucluse ou Digne-les-Bains dans les Alpes de Haute-Provence. 2,8 millions d'euros y sont dédiés en ingénierie.

Il y a aussi le projet de modernisation du port de Marina Baie des Anges, à Villeneuve-Loubet, près de Nice, un projet qui mobilise près de 64 millions d'euros et doit rendre l'infrastructure adaptée aux attentes des plaisanciers.

Et, très attendue, la réhabilitation du J1 à Marseille, cet hangar installé sur le Port, qui s'est longtemps cherché une nouvelle vie et qui fait l'objet d'un projet baptisé « La Passerelle », visant à en faire un lieu multifonction, avec hôtel, près de 7.000 m2 de bureaux, un pôle de formation aux métiers de la mer, des restaurants... Et qui devrait être livré pour 2024, embarquant, l'Adim, Vinci Construction et le cabinet d'architecture Reichen et Robert &Associés.

Un projet que l'ancien directeur général du Port autonome de Paris regardera sans nul doute d'un œil attentif.

Lire aussi 5 mnRichard Curnier : « Ce sont les territoires qui vont réveiller la relance »

Accompagner la transition énergétique

Alexis Rouque a, bien sûr, bien d'autres dossiers et projets devant lui. La Banque des Territoires est, par exemple, très implantée dans les territoires alpins, notamment pour ce qui est des remontées mécaniques où elle figure dans les SEM qui les gèrent, mais elle est aussi impliquée dans la question des lits chauds et des lits froids. A suivre aussi, les Territoires d'industrie, qui concernent différentes parties de la région, de Carros à la Vallée de la Durance, en passant par Gap-Tallard.

Et puis, il y a la transition énergétique, un sujet transversal mais qui est essentiel et pris en compte dans les décisions d'investir ou pas.

Diplômé de l'IEP Bordeaux, de l'Ecole nationale des Douanes, de l'Institution nationale des langues et des civilisations orientales ainsi que de l'ENA (promotion Simone Veil), il était depuis 2016, délégué général de la Fédération des promoteurs immobiliers.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.