Transformons la France : agriculture, industrie, Grand Port Maritime et numérique, ces atouts qui accompagnent le rebond d’Aix-Marseille

Même si elle est la deuxième métropole de France, Aix-Marseille n’est pas un territoire qui est toujours perçu à sa juste valeur. Pourtant les filières d’excellence sont là, Marseille-Fos, joue le vecteur d’attractivité central et l’hyperconnectivité est un élément différenciant. Autant de raison de réussir la relance, comme l’a souligné l’émission spéciale organisée par La Tribune en direct du MIN des Arnavaux.

5 mn

(Crédits : DR)

Quels sont les atouts d'Aix-Marseille pour rebondir ? Pluriel semble être la réponse. C'est tout au moins ce que disent, dans un même ensemble, les différents acteurs du territoire invités à aborder le sujet en direct du MIN des Anrnavaux, ce jeudi 10 juin pour une émission spéciale dédiée à la relance économique métropolitaine.

Un Marché d'Intérêt national qui est lui-même un outil bien plus central qu'on ne le croit dans la dynamique territoriale. Parce qu'il a renforcé son carreau des producteurs, parce qu'il injecte de l'innovation, permet la transformation des produits sur place et, grâce à sa position géographique, au carrefour d'axes routiers, fait jeu collectif avec ses homologues, sur un large axe allant de Montpellier à Monaco, comme l'ont tour à tour évoqué le directeur général du MIN, Marc Dufour et son président, Christian Burle, lequel a rappelé un chiffre et une réalité - encore une fois méconnue - la place de leader des Bouches-du-Rhône, n°1 pour ce qui est du département le plus agricole de France.

L'enjeu industrialo-portuaire, essentiel dans la relance

Cette position géostratégique, c'est aussi la force - et la différenciation - du Grand Port Maritime de Marseille-Fos. Un port qui dans son nouveau projet stratégique affiche clairement sa volonté de renforcer son axe de port-entrepreneur. Avec 450 entreprises présentes sur son périmètre, le GPMM sait déjà beaucoup de la chose entreprenariale, mais c'est désormais un rôle de port Business Angel qu'il compte jouer, un axe nouveau sur lequel insiste Stéphane Reiche, en charge de la transformation et de stratégie de Marseille-Fos. Et parce que c'est le port qui dispose du foncier, cette denrée rare et donc précieuse, il est logiquement à la manœuvre pour attirer les investisseurs, voire même ceux qui jusqu'alors ne regardaient pas la métropole comme terre d'implantation. La venue prochaine du chinois Quechen, l'un des leaders de la silice verte dans son pays, pour créer son usine européenne à Fos est sans doute un signal qui va bien dans cette période de relance. Ce que ne démentent pas, ni Provence Promotion et son directeur général, Philippe Stefanini, ni Camille de Guillebon, Managing partner EY pour le Sud-est et Monaco.

Une relance qui, bien sûr, a besoin de carburant financier. Collectivités comme entreprises sont concernées et c'est aussi leur capacité à innover qui peut être encouragée et accompagnée via du financement dédié, autant par la Banque des Territoires, que par Bpifrance, sans oublier l'Europe, fortement présente dans la phase de reprise qui s'ouvre. Tout l'enjeu réside précisément dans la nécessité pour les entreprises de s'emparer du plan de relance, d'oser y souscrire, de ne pas penser qu'administrativement c'est compliqué. Un message porté aussi bien par Richard Curnier, le directeur régional de la Banque des Territoires que Nicolas Magenties, le directeur régional de Bpifrance ou qu'Alain Dumort, le représentant de la commission européenne à Marseille.

Appuyer sur l'accélérateur numérique

Il est l'un des atouts sans doute à la fois les plus essentiels et dont la spécificité mérite d'être mieux connue : le numérique est incontestablement un point de différenciation. C'est ce que va permettre notamment l'arrivée du 15ème câble, baptisé PEACE, qui emprunte les routes de la soie, mais qui surtout fait entrer Aix-Marseille dans le Top 5 des métropoles les plus connectées. Mais cette hyperconnectivité ruisselle aussi sur la capacité à attirer et à former des talents, un rôle que remplit notamment La Plateforme, l'école de codage créée par Cyril Zimmerman. Lequel estime que oui, le territoire a tout pour devenir une Silicon Valley européenne, rappelant qu'aucune métropole encore en France ne s'est positionnée aussi fortement sur le numérique. La place est à prendre, mais vite, ajoute Stéphanie Ragu, la présidente de Medinsoft, qui rassemble les entreprises du numérique sur le périmètre métropolitain. « Pas dans un an, pas dans deux, pas dans cinq ans, aujourd'hui » dit-elle.

Thomas Kerjean, qui dirige l'une des plus belles pépites du territoire, MailinBlack, ne dit pas autre chose et reconnaît le rôle essentiel des écoles de codage dans la réponse aux besoins en compétences des entreprises.

Avec un site tel que La Mède en totale reconversion, qui porte l'un des plus importants projets français en termes d'hydrogène, Masshylia, TotalEnergies et son délégué Méditerranée, Jean-Michel Diaz s'alignent en tête de pont. La mobilité est par ailleurs un autre axe de spécificité du territoire comme l'ont souligné à la fois Anne-Marie Perez, présidente du pôle Capénergies et représentante de France Hydrogène et Frédéric Béringuier, directeur territorial Bouches-du-Rhône d'Enedis. Christine Bord Le Tallec, déléguée régionale PACA a rappelé que La Poste était par nature « un transporteur » et que son rôle était aussi d'accompagner les métropoles dans les enjeux de déplacements, alors même que l'e-commerce a généré une accélération de la livraison de colis, crise oblige, et que la problématique du dernier kilomètre est une réalité qui s'est accélérée.

Autant de bonnes raisons d'être confiant sur le rebond du territoire, comme l'a souligné justement Martine Vassal. La présidente d'Aix-Marseille Provence estimant que le retard pris alors par le territoire était derrière lui et que c'est en étant dès maintenant en avance de phase qu'Aix-Marseille pouvait s'inscrire dans la relance, pas seulement localement, mais à l'échelle de l'Hexagone.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.