La place portuaire s'inquiète de l'avenir des bassins Est de Marseille-Fos

 |  | 618 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Camille Moirenc)
L'Union maritime et fluviale de Marseille Fos craint que les espaces dédiés à l'accueil des rouliers dans la rade de Marseille deviennent trop étroits pour des navires de plus en plus grands. L'organisation qui réunit 450 entreprises interpelle le Grand Port Maritime pour réaliser des aménagements.

Les bateaux vont-ils se retrouver à l'étroit derrière la digue du large de Marseille ? C'est en tout cas ce qui inquiète l'Union maritime et fluviale de Marseille Fos (UMF), qui regroupe 450 entreprises et 25 professions. Les bassins Est, ceux de l'Ouest étant à Fos, s'étendent le long de la moitié nord de la cité phocéenne, ils accueillent des bateaux de croisière, des ferries, de la réparation navale, quelques conteneurs et des rouliers dit "ro-ro". Ces derniers, qui se caractérisent par un chargement et déchargement par des rampes d'accès en roulant, représentent près de la moitié de l'activité de ces bassins.

Mais face à la massification des flux, les bateaux deviennent de plus en plus grands. Et les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2021 à 10:19 :
Ca tombe bien puisque ce sont bien ces navires de plus en plus grands qui anéantissent de plus en plus la planète mais nos vieux décideurs sont dorénavant incapables de s'adapter, de générer de nouvelles idées ne serait-ce même que de penser pour évoluer en dehors de leurs toutes petites cases techniques et économiques totalement dépassées.

Toute cette inertie, toute cette incompétence, toute cette peur de ne pas pouvoir conserver tout ses privilèges et même d'en avoir obtenir toujours plus c'est particulièrement écoeurant comme spectacle, mais aussi rien de mieux qu'une classe dirigeante à l'agonie pour nous exposer ce que l'humanité est capable de faire de pire.

Les parasites.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :