Les ambitions de Flex'O, la nouvelle marque de flex office

 |  | 1001 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : Reuters)
Basé à Sophia-Antipolis, ce nouvel acteur de l'immobilier de bureaux arrive sur un marché que la crise mais aussi des mutations profondes bouleversent dans ses modèles traditionnels. Co-fondé et dirigé par Marie-Anne Morin, ex-IWG, il vise à proposer une nouvelle façon de consommer le bureau, pariant sur une flexibilité qui n'est pas qu'immobilière. Une tendance de fond que la vague du coworking a, en quelque sorte, ouvert.

La flexibilité est sans doute la tendance des années 2020. En matière d'immobilier de bureaux, c'est même une tendance qui se conforte. C'est cette évolution de la demande et donc du marché qui est à l'origine de la naissance de Flex'O. La marque, tout juste officiellement lancée, est portée sur les fonts baptismaux par une spécialiste de l'immobilier d'entreprise et plus précisément du coworking. Marie-Anne Morin connaît en effet très bien le secteur pour avoir été directrice France Régions et Monaco de IWG, un acteur du coworking que l'on connaît mieux sous ses marques Regus et Spaces notamment, et au sein duquel elle a évolué durant 13 ans.

Cette diplômée de l'ESSEC a en effet mené le développement en régions d'IWG, allant jusqu'à gérer 40 sites et 100 collaborateurs, dans des territoires différents, aux attentes et besoins variés. Une expérience qui lui a aussi donné envie de tenter l'expérience entreprenariale. Restait à attendre la bonne idée... C'est la tendance émergente du flex office qui crée le déclic. Mais aussi la rencontre et les échanges avec un autre acteur de l'immobilier de bureaux, Christophe Courtin, qui via sa foncière Courtin Real Estate est devenu...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :