Quechen à Fos, le bon signal industriel ?

Avec son centre de R&D, sa promesse de création d'emplois et son envergure de n°3 mondial de la silice, l'arrivée de l'entreprise chinoise démontre l'attractivité de Provence Alpes Côte d'Azur en général et de Fos en particulier en matière d'écosystème industriel. Ce qui va bien avec la stratégie régionale.
(Crédits : DR)

A 24 heures près, c'est exactement deux ans jour pour jour après la visite de Christian Estrosi à Wuxi, en Chine, que Weidong Que signe avec le Grand Port de Marseille Fos la promesse de bail pour l'implantation de son usine de silice dédiée aux pneus verts. Car il a bien fallu 24 mois entre la rencontre en terre chinoise avec celui qui était alors président de la Région Provence Alpes Côte d'Azur et le PDG du groupe chinois pour que la promesse devienne réalité. Un long parcours du combattant puisque, évidemment, il n'y avait pas que Fos sur la liste de Weidong Que. Mais c'est finalement au cœur de la zone d'activité de PIICTO que le n°3 mondial de la silice va pouvoir produire ses pneus verts.

La raison de l'installation de l'entreprise chinoise en Provence est d'ailleurs tout autant liée à la stratégie de Quechen qu'à celle du territoire.

Intérêts convergents

Quechen d'abord, a certes la volonté de s'internationaliser, mais il ne faut pas oublier qu'elle est beaucoup aiguillonnée par la nécessité qui est la sienne de répondre à la demande de ses propres clients, c'est-à-dire les acteurs du secteur tels que Pirelli, Continental ou Michelin, soucieux de disposer d'un fournisseur plus proche d'eux géographiquement parlant. "Aujourd'hui, les pneus sont fabriqués en Chine, puis sont transportés à Shanghai avant d'aller en Europe. Nous ne sommes pas compétitifs avec de tels coûts", note d'ailleurs Weidong Que. "Avec cette usine nos volumes de ventes sur le marché européen vont croître considérablement. Grâce à notre présence ici, les barrières commerciales vont aussi sauter. Enfin, cela permet d'amortir les risques du taux de change où un euro peut s'échanger de 6 à 11 yuans".

Le territoire ensuite est tout entier engagé dans une sorte de phase de reconquête industrielle. Ou plutôt de meilleure mise en avant de ses atouts. La Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur a évidemment joué un rôle essentiel. Comme l'explique Renaud Muselier, la visite organisée il y a maintenant plusieurs mois avec Weidong Que était clé dans la mesure où le contact politique avec le président de l'institution était de nature à rassurer. Surtout que "c'est un dossier qui a démarré il y a trois ans", rappelle le président de la Région. Mais sur le sujet, avec "la Métropole, la Ville et le Département, nous ont été unis".

Elle est jolie, mon industrie

En s'installant sur la plateforme industrielle d'innovation Caban Tonkin, Quechen envoie indéniablement un signal fort. Celui du bon positionnement de Provence Alpes Côte d'Azur en matière de mutation industrielle. La Région qui a d'ailleurs parmi ses Opérations d'intérêt régional, l'OIR Industries du futur. La Région qui apporte une aide globale de 2 M€ à l'installation effective de Quechen. La Métropole Aix-Marseille Provence n'est pas en reste, Martine Vassal, sa présidente ayant promis "d'être encore là pour vous aider".

Pour autant Quechen - qui injecte 110 M€ d'investissement et promet la création d'a peu près 130 emplois - ne sera véritablement opérationnel que dans 24 autres mois. Il va donc falloir continuer à arrondir les angles administratifs, peut-être économiques. Une structure de pilotage pour coordonner le tout, apporter un suivi législatif et assurer les délais d'organisation va être activée. Sans transition et sans délai, une réunion de travail pour entrer dans le vif concret du sujet est prévue pour ce vendredi 19 octobre, notamment avec l'Etat. Car vingt-quatre mois pour passer de la promesse à l'installation, c'est long et court à la fois.

Replay | Forum Europe Afrique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.