Wysips a enfin présenté un smartphone doté de sa technologie de recharge solaire

 |  | 562 mots
Lecture 3 min.
La start-up aixoise en parle depuis quelques années maintenant. Elle a présenté fin février à Barcelone, lors du Mobile World Congress, la grand-messe du monde mobile, le fruit de sa coopération avec le 7e fabricant mondial de téléphone portable qu'est le chinois TCL Communication : un smartphone doté de sa technologie de recharge solaire.


En février 2013, lors du Mobile World Congress de Barcelone, Sunpartner, société aixoise spécialisée dans les NTE (Nouvelles Technologies de l'Energie), présentait un prototype de smartphone solaire et annonçait la signature imminente d'un partenariat avec un géant de la téléphonie... En vain. Ce 24 février, dans la capitale de la Catalogne, elle honorait cette fois ses engagements en présentant, en première mondiale et en compagnie de son partenaire chinois, TCL Communication (Alcatel One Touch et TCL), le fruit de sa coopération engagée en juillet dernier. C'est en effet au début de l'été que la pépite de l'énergie lumineuse et des surfaces intelligentes a annoncé avoir signé avec le 7e fabricant mondial de téléphones portables pour intégrer sa technologie Wysips Crystal dans l'écran de certains de ses smartphones.

Six heures de recharge

La technologie développée par Wysips (acronyme de What You See is Photovoltaic Surface), filiale de Sunpartner, repose sur un procédé breveté depuis 2006 sur la base des recherches sur les images lenticulaires de Joël Gilbert, astro-physicien de formation, avec lequel Ludovic Deblois a cofondé un ensemble, qui comprend deux filiales créées en 2008 et 2009 : Axiosun (développement de centrales photovoltaïques pour les pays à fort ensoleillement) et Wysips. Le principe : un réseau de microlentilles assemblées sur une mince couche photovoltaïque, de façon à former un film transparent intégrable sur (ou sous) l'écran tactile. L'application idéale pour recharger un téléphone en mode intelligent : connecté à une puce qui convertit et gère l'électricité produite à partir de la lumière du jour, ce film permet en effet de recharger l'appareil en quelques heures seulement (6 heures pour une recharge totale). Autres atouts : un rendement actuel de 2,5 mW/cm2, une transparence de 90 %, un gain de 20 % d'énergie lorsque l'appareil est exposé à la lumière naturelle , et la garantie d'une réserve de batterie permanente. Une révolution qui permet également d'intégrer la technologie Wysips® Connect, le rendant ainsi compatible LiFi (Light fidelity), en permettant de charger la batterie, tout en recevant des informations transmises par les ondes lumineuses visibles (VLC-Visible Light Communication), sans puiser dans la batterie électrique de l'appareil.

570 millions de smartphones d'ici à 2015
Pour l'entreprise, cette première mondiale s'apparente donc à un sacre. Avec une industrie mondiale qui devrait produire 570 millions de smartphones d'ici à 2015, dont la moitié au moins équipée d'un écran tactile, les perspectives de développement sont donc prometteuses. D'autant que le jeux de 3d jeux de camion fameux film solaire ne coûte qu'un euro par unité et permet de réduire de 20 % la taille des batteries. Des arguments qu'entend bien avancer Ludovic Deblois auprès d'autres constructeurs, la start-up ayant opté pour des licences non-exclusives. Le géant asiatique ambitionne pour sa part de produire en très grands volumes d'ici l'an prochain en visant un chiffre d'affaires cumulé de 100 M€ en 2016. En juillet dernier, la société annonçait une levée de fonds de 2,1 M€. Soit, la cinquième en trois ans, d'un montant total de 9,1 M€. De quoi financer "l'industrialisation" de Wysips Cristal.

Avec Frédérique Jacquemin

Photo : Wysips a développé une technologie capable de transformer tout support en surface productrice d'énergie grâce au soleil ou à la lumière artificielle.

©almodovar



--


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :