SequoiaSoft rachète la branche CHR de Cegid

L'éditeur de logiciels spécialisés dans le tourisme, la restauration et le bien-être et installé à Sophia Antipolis s'est porté acquéreur de la branche CHR de Cegid. Une acquisition accompagnée d'une levée de fonds de 5 M?, financée à parts égales par Midi Capital et XAnge.

C'est un peu David qui mange une partie de Goliath. En reprenant l'activité CHR de Cegid, SequoiaSoft bénéficie désormais de l'ensemble des compétences, elle qui était déjà bien positionnée sur le marché de l'édition de logiciels informatiques de gestion interne et commerciale destinés aux professionnels du tourisme, de la restauration et du bien-être. "Cette acquisition nous permet de monter en puissance sur l'hôtellerie et la restauration", explique Patrice Guyot, le président de l'entreprise. "Ce sont des segments de marché sur lesquels nous étions peu présents. Nous allons désormais pouvoir adresser tous les marchés". Et prendre du poids, puisque avec ce rachat, SequoiaSoft se présente comme leader sur son secteur. L'entreprise emploie 60 personnes et a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 5,7 M€. Elle inclut désormais les 21 employés de la branche CHR de Cegid, qui pèse 4 M€ de chiffre d'affaires tandis que le groupe lyonnais a réalisé un CA de 260 M€ en 2013 (2 000 collaborateurs).

D'autres opérations de croissance externe

L'intégration de Cegid permet à SequoiaSoft d'atteindre 9,8 M€ de chiffre d'affaires pour 80 salariés. La cession de Cegid s'explique par la croissance de sa branche CHR de l'ordre de 3 % par an quand le retail plafonne annuellement à 30 %. Logique donc que le groupe lyonnais se concentre sur son activité la plus porteuse. SequoiaSoft espère pour sa part rajouter d'autres acteurs à son panel d'ici l'an prochain. D'autres opérations de croissance externe pourraient donc bien être conclues, cependant "nous restons prudents, il nous faut d'abord absorber ce process mais nous ambitionnons de monter encore en puissance d'ici les 18 prochains mois", annonce Patrice Guyot.

5 M€ levés

Pour financer cette opération, SequoiaSoft a conclu un tour de table de 5 M€, réalisé à parité auprès de Midi Capital, filiale de la Caisse d'Épargne Midi -Pyrénées, spécialisée dans l'accompagnement en fonds propres des PME non cotées, et de XAnge, société de capital investissement, filiale de la Banque postale. "Notre objectif est la poursuivre la qualité du service, de rassurer les clients qui passent d'un groupe tel que Cegid à une plus petite structure", commente Patrice Guyot qui prévoit par ailleurs le recrutement prochain d'un directeur administratif et financier ainsi que d'un DRH.

L.B

Photo : En acquérant l'entreprise lyonnaise Cegid, SequoiaSoft, éditeur de logiciels basé à Sophia Antipolis, pèse désormais 9,8 M€ de chiffre d'affaires pour 80 salariés.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.