Lafarge aménage une nouvelle carrière à Signes

Lafarge a posé le 26 avril la première pierre d?une nouvelle carrière à Signes, au pied du massif de la Sainte-Baume, qui représente un investissement de 30 M?.


Cet investissement est le plus important réalisé par le groupe de matériaux de construction en France en 2010 dans le domaine du granulat.
A son inauguration, prévue début 2011, son activité créera environ 20 emplois directs et génèrera plus de 80 emplois induits.
La carrière de Croquefigue renforce la présence régionale de Lafarge qui exploite aujourd'hui 18 sites de granulats en Paca.
Elle assurera la continuité d'approvisionnement en granulats des professionnels du BTP varois, après l'arrivée en fin d'exploitation de la carrière d'Hugueneuve à Evenos, sur les hauteurs de Toulon.
Le gisement de calcaire de Croquefigue servira l'ensemble du marché de la construction de l'ouest du Var et de l'est des Bouches-du-Rhône (Toulon, Saint-Cyr, La Seyne-sur-Mer, La Ciotat...).
L'activité d'extraction occupera près de la moitié du site (33 ha sur 73 au total).
Elle est destinée à produire des matériaux d'emploi noble (gravillons et sable pour le béton, la préfabrication, le béton prêt à l'emploi) à hauteur de 70%. Les 30% restants seront employés pour des produits routiers.
À terme, les activités liées à l'extraction et au traitement des granulats devraient générer près de 10 M€ de chiffre d'affaires.
Outre l'extraction et le traitement de granulats, le site pourra accueillir à moyen terme des industries connexes, comme des unités de préfabrication ou de production de béton prêt à l'emploi.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.