Amarenco Solar rachète une centrale photovoltaïque

Le nouvel acteur irlandais de l'énergie solaire, a racheté la Centrale Photovoltaïque de la Garrigue, près d'Avignon. Cette première opération dans l'hexagone va être rapidement suivie d'une deuxième acquisition en PACA ou en Languedoc-Roussillon.

Un nouvel acteur du photovoltaïque arrive dans le sud de la France. Amarenco Solar, groupe irlandais récemment créé, a racheté en mars dernier la Centrale Photovoltaïque de la Garrigue située à Estezargues dans le Gard, tout près d'Avignon. Ce parc de panneaux solaires s'étend sur 42 ha pour une capacité de 12 MW. Pour financer l'opération, Amarenco a réalisé une importante levée de fonds auprès d'investisseurs irlandais et s'est appuyé sur la banque allemande Landesbank Saar. Au total, le groupe a déboursé environ 19 M€ pour acquérir la centrale développée par l'Allemand Sybac Solar GMBH.


Une deuxième centrale
La centrale, opérationnelle depuis l'été dernier, a été exploitée pendant 8 mois par Sybac Solar mais "nous n'avons pas vocation à exploiter des parcs en France", explique Julien Sottet, gérant de Sybac Solar France. C'est ainsi qu'ils sont entrés en contact avec Amarenco, très intéressé par l'efficience des centrales photovoltaïques du Sud de la France. Le groupe d'investisseurs vient d'ailleurs de signer l'acquisition d'une autre installation (sans préciser la localisation exacte) : "Nous attendons la levée des conditions suspensives qui devrait intervenir vers la fin du mois du juillet", précise Sylvie Perrin, avocate conseil d'Amarenco Solar. Cette centrale, d'une taille plus modeste qu'Estezargues, viendra renforcer le portefeuille du groupe qui dispose principalement de positions en Grande-Bretagne.

Multiplier son parc par quinze en trois ans
Fondé l'an dernier, Amarenco Solar est né de la rencontre de cinq anciens cadres du secteur énergétique : John Mullins, ancien P.d-g de la compagnie du gaz irlandaise Bord Gais ; Kevin Lynch, fondateur du fonds spécialisé dans les énergies renouvelables Investricity ; Alain Desvigne, ex-CEO de Solon, Nick Howard, ancien cadre chez NTR et Kevin McNamara, ancien directeur financier d'ESB International. Le groupe cible le marché européen et se dit prêt à participer au financement de la réalisation des centrales contre une option d'achat sur les installations. Adossé à de puissants family office, il revendique une capacité d'investissement de 1 Md€. Pour le moment, la puissance installée totale du portefeuille d'Amarenco dépasse les 200 Gwh et le groupe ambitionne de multiplier ce chiffre par quinze à l'horizon 2017.


Richard Michel

Photo : La centrale de la Garrigue s'étend sur 42 ha et déploie 12 MW

A suivre en direct dès 9h15 - Aix-Marseille Zéro Carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.